Skip to content

Beyond locative media: Mapping the new public sphere

Picture 8

link to website

The increasing ubiquity of networks, mobile computing devices, locative services, urban screens, reactive skins, smart infrastructure, and a wide array of other technology-supported capabilities affect, for better and for worse, one of the ages-old ideals of public art: to creatively generate discourse in the public sphere about issues that matter to individuals and communities. 

This talk will look at a number of projects around the world, including ones commissioned for the 01SJ Biennial, which use these capabilities to overlay virtual and physical space to map a new and contested hybrid public sphere, the ultimate control of which is not yet clear.

STEVE DIETZ (USA, curator, writer and lecturer)

special guest: Michelle Teran

———-

L’omniprésence croissante des réseaux, des dispositifs informatiques mobiles, des services de géo-localisation, d’écrans urbains, des capteurs, des infrastructures intelligentes, et un large éventail de technologies s’appuyant sur des capacités à mobiliser l’affect, pour le meilleur et pour le pire, réveille les éternels idéaux de l’art public : générer de manière créative des discours dans l’espace public sur les questions fondamentales qui touchent à la fois les individus et les communautés. 

Cette conférence se penchera sur un certain nombre de projets à travers le monde, y compris ceux commandés pour la Biennale 01SJ, projets qui utilisent les possibilités de superposition entre espace virtuel et physique afin de créer un nouvel et problématique espace public hybride, comme contrôle ultime de ce qui n’est pas encore évident.

Steve Dietz (USA, curateur, écrivain et conférencier)

invité spécial: Michelle Teran